CANNABIS (urines)
MéthodeImmunodosage EMIT - réactif SYVA Emit II/Atellica (Siemens)
AccreditatieJa
LOINC Code70145-8
Labo exécutifIBC'LAB
PrélèvementEchantillon urines
Un frelatage de l'échantillon d'urine peut entraîner des résultats erronés. Si vous soupçonnez un frelatage, procurez-vous un autre échantillon.
Vol échantillon
Condition de collecte, traitement, conservation et transportConservation des échantillons d'urine
▪25°C : 7 jours
▪2-8°C : 30 jours
▪≤ -20°C : 12 mois

▪Ne pas utiliser l'acide borique pour la conservation de l'urine
▪Plage de pH recommandée pour les échantillons d'urine : 3–1
Unitésµg/L
Valeurs de référenceLa valeur de l’analyte de seuil est de 50 µg/L . Cette valeur est utilisée pour distinguer les échantillons « positifs » des échantillons « négatifs ».
Résultats positifs : Un échantillon générant une valeur de l’analyte ≥ 50 µg/L est interprété comme « positif ». L’échantillon est présumé positif au cannabinoïdes. Un résultat positif indique la présence de cannabinoïdes mais n'indique pas ni ne mesure l'intoxication.
Résultats négatifs : Un échantillon générant une valeur de l’analyte < 50 µg/L est interprété comme « négatif ». Soit l'échantillon ne contient pas de cannabinoïdes, soit les cannabinoïdes sont présents à des concentrations inférieures à la valeur seuil pour ce test.

Les résultats de ce test doivent toujours être interprétés à la lumière des antécédents médicaux du patient, de son dossier clinique et de tout autre symptôme

Fréquence de réalisation de l'analyseTous les jours
Tps de réponse (LTAT)1 jour
Délai maximal pour rajout d'analyse5 jours
Code INAMI547794
Recherche de substances xénobiotiques par un test immunologique qualitatif. Un résultat positif doit être confirmé par une méthode chromatographique spécifique #(Maximum 5)(Règle de cumul 73)(Règle diagnostique 49)
Règle diagnostique 49
Dosage de barbituriques, benzodiazépines, antidépresseurs, neuroleptiques, opiacés, analgésiques (salicylés, paracétamol) et le dosage de glycols ou d’alcools supérieurs et leurs métabolites ne peuvent être portées en compte à l’AMI que pour le diagnostic ou le traitement d’une intoxication.
Aide diagnostiqueLe cannabinoïde Δ9-tétrahydrocannabinol (Δ9-THC) est le principal agent psychoactif de la marijuana et du haschish.
Le composé Δ9-THC est rapidement et efficacement absorbé par inhalation ou depuis l'appareil digestif et est presque complètement métabolisé par les enzymes hépatiques.
Les taux plasmatiques maximum de Δ9-THC se manifestent dans les 10 minutes suivant l'inhalation et environ 1 heure après l'ingestion.
Environ 30 % d'une dose de THC est excrétée sous forme de métabolites urinaires dans les 72 heures suivant l'exposition.
La concentration dépend de la quantité totale de THC absorbée, de la fréquence des prises, du niveau de libération depuis les tissus graisseux et du délai de prélèvement de l'échantillon après une prise.
Chez les utilisateurs chroniques, le THC peut s'accumuler dans les tissus graisseux plus rapidement qu'il ne peut être éliminé. Cette accumulation conduit à des
temps de détection urinaire plus longs chez les utilisateurs chroniques que chez les utilisateurs occasionnels.
L'analyse détecte les principaux métabolites du Δ9-THC.

Les échantillons d'urine des non-fumeurs (fumeurs passifs) peuvent être testés positifs aux métabolites de cannabinoïde, mais seulement après une exposition à de fortes concentrations de fumée de marijuana dans une zone restreinte et non ventilée.
date dernière mise à jour13/12/2023